home-fr, Inspirations

Des « vrais gens » sinon rien !

Exit les tops « photoshoppés » de la tête aux pieds, trop parfaits pour être vrais. Vive la femme, l’homme de la rue. A savoir une femme n’affichant pas obligatoirement une taille 34 pour 1m80 et un homme ne méritant pas d’office l’appellation de beau gosse. Honneur à ces « vrais gens » avec des « plus » en terme de silhouette ou d’âge, il y a peu vécus comme des défauts, désormais recherchés car synonymes de supplément d’âme.

 

Mode, pub et ses héros issus de la « vraie vie », cinéma intégrant de plus en plus souvent des non-comédiens à ses génériques, jusqu’à la politique privilégiant les recrues venues de la société civile : les gens « normaux », simples, naturels, proches, crédibles : en un mot authentiques, sont devenus incontournables !

Doté d’une forte valeur ajoutée, l’anti-héros occupe, en effet désormais, le devant de la scène.  Rien de plus chic que de faire défiler sur ses podiums des femmes et des hommes « comme les autres » de 18 à 80 ans ou une senior de 70 printemps comme Joan Dilion, égérie de Céline. Vraies mères et filles pour le Comptoir des Cotonniers, couples pour The Kooples et, récemment, famille au grand complet, dans la plus pure tradition sicilienne pour Dolce & Gabbana, ont pris le relais en célébrant l’avènement de la «pub réalité ».

Faire poser des vrais gens c’est aussi le nec plus ultra des magazines féminins, grand public ou plus élitistes : même le Vogue américain a souscrit à l’exercice avec un numéro réalisé avec, promis-juré, « rien que des vrais femmes ». Et quitte à faire poser des stars le fin du fin est de présenter ces dernières au naturel, sans maquillage, comme le fit Marie Claire ou Elle : succès de vente garanti ! Depuis le mois d’octobre dernier, la banque d’images Getty n’accepte d’ailleurs plus les clichés retouchés de mannequins sur sa plateforme.

Qui dit vrais gens dit castings sauvages. Pratiqués le plus souvent dans la rue : c’est là que fut trouvé Rodolphe, l’improbable geek de la campagne télé de Free, devenu une icône de la toile ! Ou en ayant recours à ses propres collaborateurs. Les entreprises n’hésitent en effet plus à faire poser leurs salariés : EDF, Siemens, Seat (et son « tournage certifié avec salariés »), Weight Watchers, Carglass, Adecco, EADS  ont, tour à tour, joué la carte de l’authenticité pour afficher leurs valeurs. Créant une relation affective, suscitant confiance et crédibilité : les vrais gens sont en train de détrôner les People !