home-fr, Inspirations

Un tea time aérien avec Mary Poppins

tea time mary poppins

Pour le second épisode de notre série des tea time mythiques, place à Mary Poppins, la British nanny presque parfaite, et son « five o’clock tea » peu ordinaire : les convives, hilares, prennent leur thé dans les airs ! Un moment de pur bonheur que l’on redécouvre toujours avec le sourire.

 

Un « five o’clock tea » aérien

 

« Un morceau de sucre ? », « Jane, un nuage de lait pour toi et ton frère ». Mary Poppins sauve les apparences d’un tea time anglais chamboulé. Son oncle Albert, pris d’une crise de fou rire, s’est envolé au plafond. Impossible de l’en déloger tant il est gonflé de « gaz-à-faire-rire », plus léger que l’air. Sa bonne humeur est si contagieuse que ses convives, Michael, Jane et Bert prennent vite place à ses côtés. Confortablement installés dans les airs, ils s’esclaffent et se racontent des blagues. Ils aimeraient bien prendre le thé mais la table reste fermement ancrée au sol. Heureusement, Mary Poppins est là, et le meuble entre lui aussi en lévitation. Le tea time est sauvé et les hôtes plus enjoués que jamais.

 

Une métaphore réjouissante

 

Cette scène de Mary Poppins livre un message des plus réjouissants : il ne tient qu’à un rire de se délester des tracas, petits comme grands, qui pèsent littéralement sur le cœur. Et lorsque toutes les préoccupations s’en sont allées, il n’est pas impossible que vous vous envoliez. Mais attention, chaque pensée triste ajoute un poids à la balance et ramène irrémédiablement son auteur sur terre. Mieux vaut donc ne pas imaginer qu’un agréable moment autour d’une bonne tasse de thé prendra fin. À bon entendeur !

 

Les coulisses du tea time

 

Anecdote surprenante, Matthew Garber (Michael Banks) avait le vertige. Un inconvénient majeur quand on sait que les acteurs étaient suspendus à des câbles pour jouer la scène du tea time aérien. Pour encourager Matthew, les réalisateurs lui offrirent dix centimes à chaque prise. Aux dires de Julie Andrews (Mary Poppins), il y eut bien de quoi alimenter une petite fortune. On note le talent du jeune acteur qui au final, affiche une mine joviale convaincante.

 

Autre histoire, autre tea time extravagant. Ed Wynn, qui interprète oncle Albert dans le film, a aussi prêté sa voix et inspiré la gestuelle du chapelier fou dans le dessin animé Alice au pays des merveilles, une dizaine d’années auparavant. Ou comment affirmer que le thé anglais est décidément meilleur avec un grain de folie.