Voyages

Au Sri Lanka, un train mythique serpente parmi les plantations de thé

sri lanka train mythique

Nous vous avons parlé du Transsibérien, qui nous a séduits… puis de l’Orient-Express qui nous a conquis ! Aujourd’hui, toujours sur la voie des chemins de fer de légende, nous vous proposons de découvrir un autre train mythique : le Podi Menike, qui sillonne les plantations de thé du Sri Lanka.

 

Où sommes-nous ?

 

Le Sri Lanka – anciennement appelé Ceylan jusqu’en 1972 – est un pays insulaire situé à une trentaine de kilomètres au sud de l’Inde, dans l’Océan Indien. Sa capitale économique, Colombo, est côtière ; tandis sa capitale culturelle, Kandy, se niche dans une envoûtante région montagneuse. C’est là que l’on peut prendre place à bord de ce train unique, qui relie notamment Kandy à la cité d’Ella en passant entre autres par Nuwara Eliya, ville autour de laquelle s’étalent à perte de vue les principales plantations de thé du pays. L’histoire raconte que la ligne fut créée par les colons anglais durant la seconde moitié du 19ème siècle, pour acheminer vers le port de Colombo leurs récoltes de thé.

 

Qu’allons-nous voir ?

 

Comme au ralenti, à 20 ou 25 km/h pas plus, on vit des instants hors du temps. Songez plutôt : il vous faudra environ trois heures et demie pour rejoindre Nuwara Eliya depuis Kandy, soit pour parcourir 75 km. Cependant, tous ceux et celles qui ont vécu l’expérience s’accordent à dire qu’ils n’ont pas vu le temps passer, tant ce voyage est à nul autre pareil.

L’ambiance d’abord, est vraiment particulière. Le train transporte des touristes certes, mais également beaucoup de familles locales partant travailler dans les plantations. Les fenêtres et les portes sont toutes ouvertes, permettant à chacun de profiter d’une immersion totale en pleine nature. Des marchands ambulants traversent régulièrement les wagons avec de grands paniers colorés pour proposer leurs spécialités sri-lankaises.

Le top du top ? Réussir à se trouver une place devant l’une des portes ouvertes et y rester debout durant tout le trajet pour admirer le magnifique paysage qui défile. De vieilles gares de campagne au charme désuet, des forêts, un peu de brouillard, du thé, du soleil, des rizières, des lacs, encore du thé… Et au milieu des plantations, les cueilleuses qui vous font de petits signes de la main. La voie ferrée serpente à l’infini, enchaînant les lacets et permettant aux passagers d’admirer sous tous ses angles cet incroyable paysage composé de mille et un tons de verts.

 

Faire un arrêt à Nuwara Eliya

 

A Nuwara Eliya, c’est encore une autre surprise qui attend le voyageur : cette ville juchée à 1900 mètres d’altitude semble vraiment appartenir à un autre continent. Surnommée « la Petite Angleterre », elle regorge de bâtiments de style colonial et on y trouve même encore des cabines téléphoniques rouges à l’anglaise ! C’est le lieu idéal pour faire une halte et visiter l’une des nombreuses plantations de thé qui proposent un itinéraire découverte aux touristes avant qu’ils ne reprennent leur parcours.

 

Mode d’emploi ?

 

Le train propose trois tarifs, correspondant chacun à une classe différente. Les billets se réservent directement en gare quelques jours avant le voyage, ou éventuellement le jour même selon l’affluence. Attention, la voie ferrée prend rapidement de l’altitude, il faut donc penser à se couvrir !

 

On aime tant vous partager nos bons plans… et hormis les trois mois d’été, souvent pluvieux, il faut beau toute l’année au Sri Lanka. Alors il ne vous reste plus qu’à planifier votre séjour !