home-fr, Voyages

Sicile, le paradis des sens

Sicily

Février touchant à sa fin, on peut enfin espérer voir apparaître par-ci, par-là quelques avant-goûts du printemps… Et pour gagner de précieuses heures en allant à la rencontre de la saison nouvelle, pourquoi ne pas prévoir un séjour en Sicile, à seulement quelques heures de vol de la France ?

 

Cette île, la plus grande d’Europe, a la particularité d’offrir aux voyageurs de nombreux paysages différents : montagnes, collines, bords de mer, plaines… volcans ! Deux options au choix : se planifier un tour de l’île pour avoir une vue d’ensemble, en ne dormant jamais deux fois au même endroit, ou se poser sur l’une de ses côtes, au nord autour de Palerme ou bien à l’est, dans les environs de Catane.

 

Des paysages enchanteurs

Si vous optez pour l’est, vous pourrez alors sillonner toute la côte jusqu’à Messine et son détroit, en partant de la majestueuse Syracuse, qu’Henri Salvador rêvait tant de visiter. Vous passerez par l’adorable ville de Taormine, suspendue aux pentes de l’Etna et dont Guy de Maupassant disait : « Un homme n’aurait à passer qu’un jour en Sicile et demanderait : «Que faut-il y voir ?» Je lui répondrais sans hésiter : «Taormine». Ce n’est rien qu’un paysage, mais un paysage où l’on trouve tout ce qui semble fait sur la terre pour séduire les yeux, l’esprit et l’imagination. »

 

Des agrumes odorants

Autre atout de la Sicile au début du printemps, et non des moindres : les orangers et les citronniers sont en fleurs, un régal pour les yeux et comme un parfum d’ailleurs, qui dépayse instantanément. Un peu plus tard dans la saison, les bougainvillées et leurs interminables grappes violettes envahiront les façades, cohabitant avec les palmiers et les lauriers-roses…

 

Mais revenons aux agrumes, car la Sicile est bel est bien l’île des oranges (les sanguines, irrésistibles), des citrons, des mandarines et des pamplemousses, qu’elle produit en très grande quantité (60% des agrumes italiens proviennent de Sicile), mais également d’excellente qualité. Cela leur a d’ailleurs valu l’obtention de certifications octroyées par l’Union Européenne : Appellation d’Origine Protégée (AOP) pour les oranges de Ribera et Indication Géographique Protégée (IGP) pour les citrons de Syracuse et les oranges sanguines siciliennes, entre autres.

 

Les adeptes des fruits secs ne seront pas en reste ! Qui n’a jamais goûté d’amandes d’Avola n’a pas vraiment dégusté d’amande… Un ovale parfait, une saveur unique ! Il en va de même pour les célèbres pistaches de la ville de Bronte, nichée aux pieds de l’Etna, ou pour les prestigieuses noix et noisettes de l’île. Ils agrémentent d’ailleurs de nombreux mets siciliens.

 

En réalité, nul ne saurait résister aux charmes de la Sicile. Imaginez… Vous êtes assis au soleil, en terrasse, et après votre arancino (boulette de riz, mozzarella et viande ou légumes) et votre cannolo (délicieuse pâtisserie garnie de crème sucrée à la ricotta), vous dégustez un thé vert à l’amande. Ce matin, vous avez admiré un somptueux théâtre grec et tout à l’heure, vous contemplerez la baie de Catane depuis les flancs de l’Etna. N’est-ce pas là un bien séduisant programme ? Allora andiamo !