home-fr, Voyages

Saga des trains mythiques : le Hiram Bingham

Si vous faites partie de nos fidèles lecteurs, vous suivez probablement avec attention notre fameuse saga des trains légendaires. Et vous pensiez peut-être que nous les avions déjà tous évoqués… Eh bien non ! Après le Transsibérien, l’Orient-Express, le Podi Menike sri-lankais et le Glacier Express suisse, on vous embarque aujourd’hui à bord de l’Hiram Bingham, qui vous fera voyager dans le temps.

 

Une destination magique

Cap sur l’un des pays les plus séduisants d’Amérique du Sud : le Pérou. Et plus exactement sur une région d’une incroyable richesse historique, celle de la célèbre ville de Cuzco. Vous devez commencer à comprendre… Car le train Hiram Bingham promet en effet à ses passagers un voyage inoubliable. Sa destination ? Le Machu Picchu, la cité perdue des Incas. Le départ s’effectue depuis la gare de Poroy, non loin de de Cuzco. Le chemin de fer serpente ensuite dans les montagnes durant trois heures et sur environ 90 kilomètres, jusqu’à atteindre Aguas Calientes, village situé en contrebas de l’impressionnante et colossale ruine inca, qui se trouve à environ 400 mètres de là.

Quelques mots sur le Machu Picchu… Inscrites au Patrimoine Mondial de l’UNESCO depuis 1983 et figurant parmi les sept nouvelles Merveilles du Monde depuis 2007, ces magnifiques ruines d’une ancienne cité sacrée du 15ème siècle, renommées dans le monde entier, ne peuvent laisser personne indifférent. Ce site perché sur son promontoire rocheux, considéré comme une œuvre maîtresse de l’architecture inca, offre de fait un panorama unique, à couper le souffle, et mérite à lui seul le voyage.

 

Un trajet haut en couleur

Le voyage depuis Cuzco jusqu’au Machu Picchu est littéralement enchanteur. Dès que l’on monte à bord du train, l’expérience commence, pour ne s’arrêter qu’à l’arrivée. Le Hiram Bingham est composé – outre sa locomotive – de quatre élégantes voitures bleu marine et or, à l’intérieur spacieux et soigneusement décoré. Deux wagons-restaurants chics et confortables accueillent les voyageurs peu après le départ pour leur servir un délicieux brunch, puis sur le chemin du retour dans la soirée, pour un dîner gastronomique faisant la part belle aux spécialités péruviennes. Un wagon-bar reste à la disposition des passagers à tout moment, pour leur proposer de savoureux cocktails ainsi qu’une immersion totale dans la culture du pays, avec des musiciens et danseurs traditionnels qui les plongeront dans un univers joyeux et coloré.

 

En queue de train, un wagon dit « d’observation », doté de vitres panoramiques et d’une plateforme à ciel ouvert, permet d’admirer en toute sérénité l’époustouflant paysage péruvien qui défile. Pentes abruptes, vieux villages, terres fertiles et profondes vallées aux mille tons de verts, sublimés par la lumière du matin à l’aller ou les derniers rayons du soleil au retour… La voie ferrée traverse la vallée sacrée et sillonne la Cordillère des Andes, la plus longue chaîne de montagnes continentale au monde : sur plus de 7 000 kilomètres, elle traverse le Venezuela, la Colombie, l’Equateur, le Pérou, la Bolivie, le Chili et l’Argentine !

 

Le saviez-vous ? Ce train mythique doit son nom à l’explorateur qui redécouvrit le Machu Picchu en 1911. Hiram Bingham, archéologue originaire d’Hawaï, rendit ensuite sa découverte publique quelques années plus tard.

Et effectivement, une fois à bord du train, on se sent un peu l’âme d’un explorateur…