home, Inspirations

Rentrée en douceur

Les enfants ont repris les cours, à nous de nous concocter une jolie rentrée. Garder le plus longtemps possible les bénéfices de l’été et l’esprit des vacances, c’est loin d’être chose aisée. De la théorie à la pratique, il y a un fossé… Alors, comment procéder ? Il n’existe aucune recette miracle, mais après avoir mis nos astuces en commun, on a eu envie de les partager.

Prioriser

Septembre est là, et il nous fait le même effet que janvier : un besoin irrépressible de prendre de bonnes résolutions et de tout entreprendre en même temps. C’est pourtant vers l’inverse qu’il faut essayer de tendre, pour choisir ses priorités. Pas la peine, une fois la semaine de travail terminée, de se fixer comme objectifs du week-end de trier son dressing, mettre de l’ordre dans ses papiers, emmener le chat se faire vacciner et s’inscrire à un atelier méditation. Posons-nous les bonnes questions : qu’est-ce qui est urgent ? Qu’est-ce qui peut attendre ? Et n’hésitons pas à faire des listes qui nous déchargeront l’esprit.

Renoncer à la perfection et relativiser

C’est sûr, c’est mieux quand tout est bien rangé, que le frigo est plein et qu’on a couru le nombre de kilomètres qu’on s’était fixé. Mais finalement, si tout n’est pas impeccable, cela reste une affaire entre nous et… nous. Accordons-nous quelques imperfections et lâchons du lest : on le fait en vacances, alors pourquoi pas le reste de l’année ? Ah oui… et inutile de comparer avec son voisin, son collègue ou sa meilleure copine : on se fixe nos propres objectifs (SMART, au travail comme à la maison : Spécifiques, Mesurables, Atteignables, Réalistes et limités dans le Temps) et on n’essaie pas d’atteindre ceux des autres.

Ecouter son corps

Démarrer sur les chapeaux de roue après le break estival n’est pas bon pour l’organisme. Il faut donc veiller à ne pas se torturer l’esprit, mais également à son bien-être physique. Dormir suffisamment, manger sainement et boire beaucoup d’eau – fraîche ou chaude. Accepter de vivre à contre-courant, de travailler plutôt en fin de journée si on est plus efficace qu’à l’aube, de s’octroyer un goûter comme quand on sortait de l’école ou de se coucher avec les poules si ça nous chante.

Capitaliser sur les bénéfices de l’été

Jusqu’au 21 septembre, la saison estivale n’est pas terminée. Certes les jours raccourcissent, la météo se dégrade petit à petit… mais ce n’est pas une raison pour bouder le dernier mois d’été. On profite jusqu’au bout des fruits savoureux qu’on achetait au marché en vacances, on s’installe en terrasse en fin de journée ou le week-end dès qu’un rayon de soleil paraît et on sort respirer la douce brise de l’arrière-saison. On prend le temps de petit-déjeuner et on se plonge au cœur d’un bon roman, comme on a tant apprécié de le faire cet été.

Rêver aux prochaines vacances

Voilà un délicieux moyen de s’évader par la pensée ! Qu’elles soient proches ou plus lointaines, rien ne nous empêche de songer à nos vacances futures. Réfléchir à différentes destinations, en discuter, rechercher des infos, s’enthousiasmer… Avoir un objectif détente en vue. Cela peut d’ailleurs très bien aussi être une escapade le temps d’un week-end, un bon dîner entre amis ou une soirée théâtre. Préparer, c’est déjà profiter !