home-fr, Le thé

Makaibari : de la récolte à l’infusion d’un thé d’exception

makaibari Kusmi Tea 2018

Chaque printemps, le thé Makaibari est fraîchement récolté dans le jardin du même nom situé en Inde, puis mis en caissette avant d’être infusé et d’offrir de délicates notes vertes, si caractéristiques de ce Darjeeling. On a eu envie de vous parler un peu plus de ce thé d’exception et de vous emmener au plus près de la récolte, réalisée dans la plus pure des traditions.

 

Qu’est-ce que le Makaibari ?

Le jardin de Makaibari, dont le nom signifie « champ de maïs » en népalais, se trouve sur les pentes de l’Himalaya sur la route du Bhoutan et du Tibet, où il est cultivé avec soin et passion depuis 1859. Dans cette région luxuriante de l’Inde, faune et flore vivent en harmonie et participent à l’excellente qualité des sols sur lesquels vivent les théiers, conférant à ce thé, son goût unique.

Le First Flush

Cela signifie littéralement « première floraison ». Chaque année, la première récolte se fait quand les températures remontent et que les jours rallongent, après que les théiers aient hiberné pendant 5 mois. Les toutes premières pousses sont alors soigneusement cueillies à la main, pour offrir un thé unique et délicatement parfumé.

Pourquoi est-il précieux ?

Le Darjeeling est appelé le Champagne des thés noirs, d’abord car il s’agit d’un produit d’exception avec un goût unique et raffiné. Ensuite, parce que comme le Champagne, ce thé bénéficie d’une appellation protégée. Ainsi, ne peuvent être considérés comme Darjeeling que les thés provenant de cette région.

Que signifient les lettres FTGFOP ?

C’est une indication sur la finesse de la cueillette. Plus il y a de lettres, plus nous sommes sur une feuille d’exception. Pour la petite histoire, les lettres font référence à des adjectifs en anglais on appelle cela les grades.

Comment préparer son thé Makaïbari ?

Le thé est composé uniquement des jeunes pousses présentes à l’extrémité du théier, à savoir le bourgeon et les deux feuilles les plus fines. Ainsi, sa préparation nécessite de la douceur pour permettre à ses feuilles précieuses de libérer leurs arômes tout en délicatesse.

On conseille donc une eau à 75° et un temps d’infusion inférieur à 3 min, idéalement 2 min30.

Le saviez-vous ?

Vous l’aurez bien compris, le Makaibari est un thé d’exception. A telle enseigne que le Premier Ministre indien Narendra Modi offrit à la Reine Elizabeth d’Angleterre ce fameux thé. Un cadeau de grande valeur, car ce qui est rare est précieux…

Pour découvrir le first flush 2018, rendez-vous sur le site web dès maintenant et à partir de la semaine prochaine en boutiques.