home-fr, Inspirations

L’authenticité ou le besoin de vrai 

authenticité vrai

Des mannequins qui défilent avec des sacs à provision ou une baguette de pain lors de la dernière fashion-week parisienne, l’engouement pour la tendance déco new-rustic avec tables de ferme et pots en grès, le tourisme vert avec des moniteurs qui sont, aussi, agriculteurs, les produits bruts (surtout pas transformés !) et les traditions locales : le besoin de vrai, avec de vrais gens qui parlent vrai, est devenu une des grandes aspirations  de l’homme post-moderne  que nous sommes ! Selon l’enquête d’Authentic Brands Global, huit français sur dix se disent en effet prêts à rester fidèles, travailler, voire s’engager avec une marque ou une personne dites authentiques.

 

Synonyme de vérité, de simplicité, de naturel et de  sincérité, l’authenticité rassure. Sur la provenance et la qualité d’un produit, la crédibilité d’une allégation, la réelle proximité d’une relation: toutes vertus jugées primordiales dans un monde où la traçabilité  peut relever du défi, une déclaration  de la fake news et une rencontre du fantasme virtuel !

 

Elle rassure, l’authenticité, mais aussi  émeut et fait rêver. Derrière un  être, un lieu, un produit réellement authentique il y a en effet souvent une histoire à raconter, une émotion. Tout simplement un être humain, valeur ajoutée inestimable à l’ère de l’intelligence artificielle et de la robotisation.

 

La transparence étant une des spécificités de nos incontournables réseaux sociaux,  pouvoir se montrer tel qu’on est aujourd’hui, est une capacité particuliérement  prisée par la jeune génération des millennials mais aussi  la preuve d’une personnalité forte: en clair, se montrer authentique constitue  aujourd’hui  l’un des meilleurs arguments pour convaincre.

 

Dans un monde de buzz privilégiant l’immédiateté, l’authenticité a par ailleurs la particularité de pouvoir revendiquer la légitimité du passé. Une sorte de retour aux sources avec, en héritage, un savoir-faire, un savoir-être, que l’on transmet à la manière d’un passeur de relais.  Afin que ce dernier perdure mais aussi, surtout, évolue. Authenticité ne veut en effet pas dire nostalgie : ne caractérisant pas seulement les vieilles pierres d’une maison de famille ou le patrimoine gastronomique d’un terroir,  l’authenticité est  devenue un formidable vecteur d’innovation.

 

Loin d’être  un phénomène de mode, l’authenticité est plus que jamais …indémodable !