home-fr, Inspirations

L’amande, un fruit à croquer !

amandes

Vous aimez les amandes ? Nous, un peu, beaucoup, même passionnément et sous toutes leurs formes. Nous avons donc eu envie d’en savoir un peu plus à leur sujet. En cette période estivale en particulier !

On le sait, c’est un fruit sec. Mais encore ?

 

L’amande est un fruit à coque. Étonnamment, il fait partie de la famille des « prunus », comme les abricots, les pêches ou les cerises. Et à bien y réfléchir, la forme de l’amande rappelle un peu leur noyau… L’amande fraîche, qui revêt une robe d’un élégant vert pâle, renferme un gros noyau, qui contient lui-même les fameuses amandes sèches que nous consommons le plus souvent. Et pour votre prochaine partie de Scrabble, gardez en tête qu’une amande que l’on a pelée est dite « mondée ». Un verbe bien sympa à conjuguer !

La rareté de l’amande provient de plusieurs facteurs. D’une part de son histoire : les fruits des amandiers sauvages sont en effet non-comestibles, contrairement à ceux des arbres domestiqués. Il convient donc d’opérer une première sélection. Par ailleurs, la culture des amandiers nécessite énormément d’eau et d’abeilles, qui effectuent un travail de pollinisation. Pas si simple que cela !

Où pousse-t-elle ?

 

Il existe une cinquantaine de variétés d’amandes cultivées, pour une production mondiale annuelle de plus d’un million de tonnes. Largement en tête, les Etats-Unis sont le plus gros producteur d’amandes, et plus particulièrement la Californie. En Europe, les pays qui se démarquent sont l’Espagne, la Grèce, la France et l’Italie, où la gastronomie atteint d’ailleurs des sommets.

La variété d’amande italienne la plus célèbre est celle d’Avola, charmante petite commune de Sicile, située dans la belle région de Syracuse. Les Siciliens nous expliquent que c’est la savante harmonie entre la terre, la montagne, la mer et le climat, agrémentée du savoir-faire local, qui donne naissance à cette délicieuse amande, notamment utilisée pour réaliser les dragées du monde entier.

Comment la déguster ?

 

L’amande agrémente mille et une préparations sucrées, des biscuits secs au nougat, en passant par les gâteaux, la pâte d’amande et bien sûr… notre célèbre galette des rois à la frangipane. Mais elle est aussi succulente dans de nombreux plats salés, à base de viande, comme de poisson. Le lait d’amande et la crème d’amande sont également de parfaites aides culinaires pour réaliser des préparations savoureuses et onctueuses.

Mais revenons à la Sicile, qui en tant que région productrice, ne lésine pas sur les recettes à base d’amande, toutes plus irrésistibles les unes que les autres. Cassata siciliana, frutta martorana (petits fruits en trompe l’œil sculptés dans de la pâte d’amande et décorés avec soin) ou encore, star de l’été, la « granita alla mandorla » ! Nul ne saurait résister à un bon granita, surtout en ce moment. Mais saviez-vous que cette boisson était elle aussi originaire de Sicile ? La légende raconte même qu’elle existait déjà au Moyen-Âge : on s’approvisionnait l’hiver en neige sur l’Etna et on la gardait au frais dans des grottes naturelles pour l’utiliser l’été suivant ! Et parmi les parfums phares de granita : notre amie l’amande ! Les ingrédients ? De l’eau, de la pâte d’amande et du sucre, rien de plus. Le granita est la boisson incontournable de tout petit déjeuner typiquement sicilien, à accompagner comme il se doit d’une brioche tiède bien moelleuse.

Et vous, votre granita, vous le prendrez à quel parfum ?