home-fr, Le thé

A la découverte du Pai Mu Tan

paimutan

Le Pai Mu Tan fait partie des grands crus de thé blanc. Très réputé et particulièrement apprécié des connaisseurs, il séduit également les amateurs de découvertes culinaires par ses arômes subtilement parfumés. Voici l’essentiel de ce qu’il faut savoir sur ce thé unique en son genre.

 

Pai Mu Tan ou Pivoine blanche

Commençons par un petit rappel des principales caractéristiques du thé blanc. Parce qu’il est celui qui subit le moins de transformations (contrairement au thé vert et surtout au thé noir), il est aussi le moins oxydé et donc le plus pur. Ses jeunes pousses et ses bourgeons sont soigneusement cueillis à la main, une seule fois dans l’année. Sa transformation suit ensuite l’évolution naturelle de ses feuilles et l’on prend soin de le manipuler le moins possible. Cela lui permet de conserver le maximum de nutriments et ainsi de bienfaits, notamment antioxydants.

 

L’appellation de Pai Mu Tan signifie littéralement en chinois « pivoine blanche ». Il s’agit cependant bien d’un thé nature, baptisé ainsi en hommage à ses arômes floraux et à la délicatesse de cette fleur. Les Chinois considèrent la pivoine comme « la reine des fleurs » et l’associent souvent à leurs fêtes et grandes occasions. La majeure partie des crus de Pai Mu Tan proviennent de la province chinoise de Fujian, situé dans le sud-est du pays, face à l’île de Taïwan.

 

Une récolte très codifiée

Certains thés blancs sont fabriqués uniquement à partir des bourgeons des théiers, mais le Pai Mu Tan lui, fait partie de ceux dont les deux premières pousses sont également récoltées, au printemps, juste avant l’éclosion. Ses feuilles sont ainsi d’un vert plutôt clair, reconnaissables au fin duvet blanc argenté dont elles sont recouvertes.

 

Le Pai Mu Tan est particulièrement frais, doux et velouté et présente des accents fleuris délicatement zestés. Sa liqueur est de couleur pâle et son goût légèrement boisé rappelle ceux de la châtaigne et de la noisette. Avantage non négligeable, le thé blanc contenant très peu de caféine, il peut être dégusté tout au long de la journée, grâce à sa légèreté. Il est recommandé de ne rien lui ajouter, afin de garder intacte sa subtile saveur. Enfin, pour préserver ses feuilles fragiles, il convient d’utiliser pour l’infuser une eau frémissante (de préférence minérale), à une température maximale de 70-80°.

 

Alors, à présent que vous savez tout, êtes-vous prêt pour une nouvelle expérience gustative ?