home-fr, Le thé

6 curiosités sur le matcha

matcha

Nous vous avons déjà parlé des principales caractéristiques du matcha, ce délicieux thé en poudre fine d’un vert intense, reconnaissable entre mille par sa texture et son mode de préparation unique : il n’est pas infusé mais totalement dissout dans l’eau chaude. Nous vous proposons d’en apprendre encore davantage à travers six infos singulières sur le matcha.

 

1/ Des origines en Chine

Le matcha est né en Chine, à l’époque de la dynastie impériale Tang (VIIème – Xème siècles), qui avait pour habitude de comprimer le thé à la vapeur afin de préparer des briques de poudre plus faciles à stocker et à transporter. Ce fut ensuite la dynastie des Song (Xème – XIIIème siècles) qui popularisa cette forme de préparation du thé, en buvant dans un bol du thé en poudre, fouetté.

 

2/ Adoption au Japon

C’est Eisai, un moine japonais, qui a implanté le matcha dans son pays en 1191, suite à un séjour d’étude du bouddhisme zen en Chine, en ramenant des graines. Le matcha fut alors cultivé en très petites quantités à Kyoto, dans le premier temple zen créé par Eisai, et considéré comme le meilleur thé du Japon. Les moines zen établirent alors un rituel de dégustation du matcha – qui allait devenir la célèbre cérémonie du thé japonaise – et développèrent une nouvelle méthode de culture en couvrant le thé afin d’en décupler les bienfaits. C’est ce qui lui donne cette inimitable couleur émeraude : privées de lumière, les feuilles doivent produire davantage de chlorophylle pour réaliser leur photosynthèse.

 

3/ Une composition bienfaitrice

Le matcha fut le thé favori des moines bouddhistes, des samouraïs et des empereurs. Les premiers étaient convaincus qu’il leur permettait de se concentrer tout en gardant l’esprit alerte durant leurs longues séances de méditation. Les seconds le buvaient avant de combattre, afin qu’il leur apporte énergie et vivacité. Tous lui octroyaient le pouvoir de lutter contre la fatigue et d’assurer une certaine longévité. Et en effet, parce que l’on boit la totalité de sa substance, on profite de tous ses nutriments : le matcha contient beaucoup de vitamines, de minéraux et d’antioxydants. Pour garder ses vertus intactes, il est recommandé d’utiliser de l’eau minérale frémissante (bouillie, elle brûlerait les antioxydants).

 

4/ Le matcha, un thé rare

Ce thé unique prend toute sa valeur dans la manière dont il est produit. D’abord soigneusement sélectionné (seuls les plus belles pousses sont choisies), il est ensuite cueilli à la main puis délicatement broyé à l’aide de blocs de granit, après avoir été séché à plat. Plus sa couleur verte est intense, meilleure sera sa qualité et moindre sera son amertume.

 

5/ La cérémonie du thé

Le matcha est le seul thé utilisé lors des cérémonies japonaises. Celles-ci reposent sur quatre grands principes : l’harmonie (wa), le respect (kei), la pureté (sei) et la tranquillité (jaku). Elles durent quatre heures, durant lesquelles le maître reproduit des mouvements très codifiés sous le signe de la concentration et du silence, tandis que ses hôtes savourent à la fois le thé et le bonheur de vivre l’instant présent. Un rituel dont on peut s’inspirer chez soi, avec une spatule en bambou (chasaku), un fouet (chasen) et un bol joliment décoré.   

 

6/ L’ingrédient des chefs

Pâtisseries, plats salés, sauces, crèmes… le matcha est parfait pour apporter une touche de sophistication et d’originalité à de nombreuses préparations culinaires sucrées ou salées. Son goût végétal velouté et sa délicate amertume apportent saveur et couleur à une multitude de desserts, des madeleines aux financiers, jusqu’aux glaces et aux chantilly !

 

Envie de goûter à ce délicieux thé ? Cliquez juste ici !