home-fr, Le thé

Le thé : 5 réponses aux questions que vous pouvez vous poser

C’est la Journée internationale du thé ! A cette occasion, voici 5 réponses aux questions que vous pouvez vous posez sur le thé…

#1 Le thé serait né par hasard, suite à une feuille poussée par le vent dans la tasse d’eau chaude d’un empereur de la mythologie chinoise.

En effet, l’histoire raconte qu’il y a près de 5 000 ans, l’empereur chinois Shen Nong était tranquillement installé sous un arbre avec son habituelle tasse d’eau chaude lorsqu’une feuille s’y déposa, poussée par le vent. L’empereur goûta l’eau ainsi parfumée et la trouva délicieuse. L’arbre était un théier sauvage. Le thé était né.

#2 Environ 25 000 tasses de thé sont bues chaque seconde dans le monde.

Le thé est la 2ème boisson la plus bue au monde après l’eau (et donc la première boisson chaude). La production mondiale de thé représente plus de 4 millions de tonnes, soit près de 130 kilos chaque seconde. On estime à 25 000 le nombre de tasses de thé bues chaque seconde dans le monde, pour environ 1 000 milliards de tasses consommées par an.

#3 Le thé chaud est efficace pour se rafraîchir

Cela peut sembler paradoxal, mais le thé chaud est bel et bien un excellent moyen de se rafraîchir. Pourquoi ? Le fait de boire chaud augmente la température corporelle. Le corps a ainsi moins d’énergie à fournir pour réguler sa température. On comprend mieux pourquoi les Touaregs boivent chaud en plein désert !

#4 Les couleurs des thés sont liées à leur degré d’oxydation

Tous les thés proviennent d’une même plante, appelée camélia sinensis. Après avoir été cueillies, les feuilles de thé sont séchées. Plus elles resteront à l’air libre, plus elles seront oxydées, et plus la couleur du thé passera du vert au noir. La liqueur passera, elle, d’un jaune pâle à un orange cuivré.

#5 L’eau du thé ne doit pas bouillir

L’eau que l’on verse sur les feuilles de thé pour les infuser doit être frémissante et non bouillante. Pourquoi ? Car de l’eau trop chaude (au-delà de 90°) brûlerait le thé, ce qui diminuerait sa saveur. En effet, les arômes sont des substances volatiles qui s’évaporent avec l’eau. De plus, une eau qui bout perd de l’oxygène ; or ce sont précisément les molécules d’oxygène qui véhiculent les notes aromatiques. Idéalement, l’eau doit être chauffée à environ 70° pour les thés verts et 85° à 90° pour les thés noirs.

Bonne dégustation !